A la CPAM

EXIGEONS LE PROGRES SOCIAL

Le quotidien pour les salariés, retraités, privés d'emplois, jeunes c'est l'austérité budgétaire et salariale, la casse de l'emploi privé et public, la destruction de nos industries et de nos Services Publics, l'attaque généralisée contre nos droits et garanties collectives, la remise en cause du droit à la formation, de l'assurance chômage. Ces choix politiques au service du patronat font augmenter le chômage, réduisent nos capacités de production, menacent l'indépendance de notre pays, livrent les Services Publics à l'appétit des marchés financiers et détruisent notre système de Sécurité Sociale.... voir la suite ici